I feel good!

Lire un livre, Jeunesse, Romans

Mis en ligne le 17 novembre 2020

Une irrépressible envie de rire, de se détendre les zygomatiques, de passer un bon moment, gai, loufoque, chaleureux ou résolument optimiste? Voici une sélection de romans qui devraient y contribuer, à partir de 12-13 ans, et sans limite d'âge!




 

Y a pas de héros dans ma famille !

de Jo WITEK  (Editions Actes Sud)

 

Avant, Maurice Dambek et Mo s'entendaient super bien. Avant, j'étais heureux, ma vie gambadait légèrement entre le monde de l'école et celui de la maison. A l'école : on se tient bien, on parle comme dans les livres, on entend une mouche voler et il ne faut jamais oublier les "Merci" et les "S'il vous plaît". A la maison : ça parle fort, ça hurle du dedans et du dehors, ça dit des gros mots. Mais voilà, Hippolyte Castant s'est pointé et tout s'est effondré. Tout à coup, mes deux vies ne se sont plus mélangées. Mo et Maurice Dambek ne pouvaient plus se saquer. Et vu que les deux c'est moi, c'était horrible. A l'occasion d'un exposé pour l'école, Mo change brutalement de regard sur sa famille loufoque : pas un seul héros ? Vraiment que des zéros ?


 

Pëppo

de Séverine VIDAL 

(Editions Bayard )

Salut mon frère Je pars à La Jonquera. Occupe-toi des petits. Je reviendrai. Elle a déconné, Frida. J'ai déjà du mal à m'en sortir quand j'ai que moi à gérer, alors je comprends pas comment elle a pu croire une seconde que je pourrais faire ça. Tout seul. Je sais même pas comment on chauffe un biberon. Mettre une couche dans le bon sens. D'ailleurs tout le monde le dit toujours, et Tonton Max en tête : Pëppo t'as pas de bon sens. Je suis coincé. Pëppo, mon gars, t'es coincé. Gravement. Et tout ce que tu vas faire, à partir d'aujourd'hui et jusqu'au retour de Frida, tu le feras deux mômes sur les bras. Ou dessous. Je sais même pas comment ça se porte des bébés.


 

Ma tronche en slip

de Vincent CUVELLIER

(Editions du Rouergue) 

 

Benjamin aime bien qu'on le regarde. Normal, il est le plus mignon de sa bande. Franchement, il adore quand les filles lui tournent autour. Il pense même qu'à ça ! Quand il se fait repérer dans la rue par une agence de mannequins, il est super heureux qu'il se passe enfin quelque chose dans sa vie. Mais quand il se découvre en slip sur des affiches géantes près de son lycée, avec le slogan " Y en a qui sont bien dans leurs baskets. Moi, je suis bien dans mon slip ! ", c'est presque trop. Et si ça finissait par payer avec les filles ?


 

Comment (bien) rater ses vacances

d'Anne PERCIN

(Editions du Rouergue)


Maxime se l'est juré : plus jamais de vacances en famille ! Mais voilà, il n'a même pas un plan foireux avec des copains. Seule solution de survie cet été : passer un mois chez sa mamie, dans sa maison du Kremlin-Bicêtre, comme quand il avait dix ans. Mais les vacances tranquilles vont vite se transformer en feuilleton délirant. Crise cardiaque de Mamie, arrestation policière, expériences culinaires explosives, secret de famille perturbant et rencontre frénétique d'une fille sur internet... Les vacances ratées vont finalement se révéler passionnantes... et passionnelles.


 

Zelda la rouge

de Martine POUCHAIN

(Editions Sarbacane)


Zelda, 16 ans, est en fauteuil roulant depuis qu'une voiture l'a renversée, enfant. Sa sœur aînée, Julie, ne pense qu'a la venger et retrouver le chauffard, tandis que Zelda a tourné la page ; pleine d'énergie et de passion, elle se destine à la politique. Les deux soeurs habitent une grande maison quelles partagent avec Jojo, ex-SDF bricoleur et jardinier, et Kathy, quinquagénaire complexée mais joyeuse. Et puis, Baptiste entre dans leurs vies. Charmant, prévenant, il se rend vite indispensable à leur colocation libre et foldingue...

Les petites reines

  de Clémentine BEAUVAIS

(Editions Sarbacane)

On les a élues «Boudins de l'année» sur Facebook. Mais Mireille Laplanche et ses «boudinettes». Hakima et Astrid, n'ont pas l'intention de se lamenter sur leur sort ! Elles ont des mollets, des vélos, et elles comptent bien rallier Bourg-en-Bresse à Paris... ... pour s'incruster à l'Elysée ! Place aux Petites Reines ! ! !


 

Dysfonctionnelle

 d'Axl CENDRES

(Editions Sarbacane)

 

Papa enchaîne les allers-retours en prison, Maman à l'asile. Mais malgré le quotidien difficile, Fidèle vit des moments de joie, entourée de ses six frères et soeurs aux prénoms panachés : Alyson, JR, Dalida, Jésus... Cette tribu un peu foldingue demeure " Au Bout Du Monde " , le bar à tocards que tient le père dans Belleville. A l'adolescence, la découverte de son intelligence précoce mène Fidèle à " l'autre " bout du monde : un lycée des beaux quartiers où les élèves regardent de haut son perfecto, ses manières de chat de gouttière. Mais c'est aussi là que l'attend l'amour, le vrai, celui qui transforme... CELUI QUI SAUVE.


<colgroup><col width="166"> <col width="406"> </colgroup>

Je suis ton soleil

de Marie PAVLENKO

(Editions Flammarion)


Déborah entame son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui dévore toutes les siennes et seulement les siennes. Mais ce n'est pas le pire, non. Le pire, c'est sa mère qui se fane, et la découverte de son père, au café, en train d'embrasser une inconnue aux longs cheveux bouclés. Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l'aide, des amis, du courage et beaucoup d'humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.


 

 La grâce du dindon déplumé

de Juliette RONTANI 

(Editions Fleurus)


Angélique Bouchon porte très mal son prénom. Grincheuse, sarcastique, piquante et solitaire, son bonheur réside au fond d'un paquet de chips barbecue englouti devant une bonne série. Avec sa voix rauque, ses grosses lunettes et sa dose explosive d'auto-dérision, elle ne passe jamais aussi inaperçue qu'elle le voudrait. Elle a une famille foutraque, des amies expansives, des copains pas malins, elle "fréquente" un garçon ténébreux qu'elle aimerait sortir des ténèbres, mais pas totalement non plus. Enfin, elle va vous raconter...

15 ans, charmante mais cinglée 

 de Sue LIMB

(Gallimard jeunesse)


Si seulement Jess pouvait être aussi sublime que sa meilleure amie Flora, la vie serait moins catastrophique. Mais surtout, Ben Jones, le garçon le plus craquant de la terre, la remarquerait enfin... Pour le conquérir, Jess déploie des trésors d'imagination : ce dont elle ne manque pas ! Quitte à se retrouver parfois dans des situations impossibles...

L'incroyable voyage de M. Fogg

de Luc BLANVILLAIN

(Editions Hachette) 


Quand Nora, David et Simon montent dans la voiture de leur prof de français, ils comprennent vite que ce n'est pas la meilleure des idées. Partir en vacances avec M. Fogg, à la recherche du grand amour de David, c'est complètement dingue ! Encore plus si on sait que la fille n'existe pas. Qu'elle a été inventée de toute pièce pour emmener Fogg dans l'aventure et le distraire de sa propre vie. Et si ce road trip leur révélait à tous qu'il leur appartient d'apprécier chaque moment, maintenant. Quitte à avoir le coeur brisé ou la tête pleine de nouveaux rêves !


 

Dear George Clooney. Tu veux pas épouser ma mère ?

de Susin NIELSEN

(Editions Hélium)

 

Maman est arrivée avec un DVD et un sac de nourriture thaïe de chez Saswadee, comme tous les vendredis soir. Rosie a étalé une couverture devant la télévision, et j'ai disposé le repas dessus. C'était notre habitude immuable, toutes les semaines, et j'adorais ça. Car voyez-vous, le vendredi soir est la Soirée officielle des Femmes Gustafson. C'est LE soir de la semaine où maman est toujours libre pour rester avec Rosie et moi. Pas de rencards, pas d'invités, pas même Phoebe, Karen ou Amanda. Rien que nous trois. Donc, hier soir, nous étions à une demi-heure du début d'Ocean's Eleven, avec George Clooney, quand le téléphone a sonné. Nous ne sommes pas censées répondre au téléphone pendant la Soirée officielle des Femmes Gustafson. Mais quand maman a vu le numéro, elle a pourtant décroché... Violette a une mère qui ne sort qu'avec des losers depuis son divorce. Violette n'en peut plus, mais sa mère a désespérément envie de refaire sa vie et continue à accepter de nouveaux rendez-vous. Ce soir-là, le rendez-vous s'appelle Dudley Wiener, illico surnommé la Saucisse. Il adore les vide-greniers et les blagues nulles, et ne plaît pas DU TOUT à Violette qui décide de prendre les choses en main. Elle va donc écrire à George Clooney pour lui demander un petit service et filer Dudley : si la Saucisse a un cadavre dans son placard, elle le trouvera !


 

Le collège des éplucheurs de citrouilles

de Laure DESLANDES

(Editions L'Ecole des Loisirs)


En apprenant son entrée en cinquième au collège des Museaux, Elliott avait trouvé le nom de l'établissement plutôt marrant, il s'était même dit qu'il allait pouvoir y changer de vie, en finir avec ses ennuis. Tu parles ! La vie risque d'être longue ici. Il n'y a pas de réseau, pas de wifi. Des profs complètement barges, des élèves nourris au quinoa qui trouvent normal d'apprendre l'estonien en LV1 ou de grimper aux arbres en EPS. De plus, quelqu'un a fouillé sa chambre, et il sait bien ce qu'on y cherchait : un objet précieux qu'il a caché dans ses bagages, un souvenir de son ancienne vie…12/16 ans.

Un été complètement givré

de Gwendoline RAISSON

(Editions Magnard)


Cet été, Chloé voulait juste profiter de ses vacances pour ne rien faire. Mais à peine a-t-elle formulé ce voeu simple et raisonnable qu'une avalanche de catastrophes déferle sur la station des Lanches, où elle vit avec ses deux soeurs et des parents fraîchement divorcés. Sa mère annonce un déménagement imminent à Marseille. Son père se balade avec un air déprimé à faire pleurer un bataillon entier de chasseurs alpins et passe ses nuits à danser au Rock Hill Club. Charles Le Guéménec, le plus beau professeur de golf de tous les temps, est de retour. Et comme si cela ne suffisait pas, Jiji, un cousin inconnu, tout juste débarqué de Katmandou en jupe orange, vient réveiller de vieilles histoires de famille. De quoi convaincre Chloé que les parents sont des êtres humains comme les autres. Ou presque.


 

Sabotage

 de Martine POUCHAIN

(Editions Oskar)


Camille se prépare à sortir. Elle se sent banale, moche ou presque, et Gaspard, lui, est magnifique. Et s’il suffisait, pour se rendre intéressante, d’avoir de la conversation ? Alors Camille lit Dostoïevski…


<colgroup><col width="166"> <col width="406"> </colgroup>

Falalalala

d'Emilie CHAZERAND

(Editions Sarbacane)


On pourrait vous dire que ce roman est un véritable réservoir d'histoires folles, belles, humaines, hilarantes, bouleversantes, un conte d'aujourd'hui qui vous arrachera des torrents de fous rires et de larmes... mais on va se contenter de chanter que ce roman est Falalalalesque ! Chez les Tannenbaum, on est petit. Trois générations d'achondroplases, soit sept naines, gèrent Tannenland, le paradis des êtres miniatures. Deuxième curiosité alsacienne après la cathédrale de Strasbourg, cette famille n'a rien d'ordinaire. Sauf peut-être Richard, 19 ans, le seul garçon de la tribu. Le seul grand, aussi...


 

Ajouter un commentaire

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire


Toutes les sélections