Club lecture de Kervenanec

Lire un livre, Adultes

Mis en ligne le 10 octobre 2020

Les lectrices passionnées du Club de lecture nous confient leurs lectures "Coups de coeur"

Le Club de lecture de la médiathèque de Kervenanec n’a pas pu se réunir cette année à cause de la situation sanitaire.

Ces rencontres régulières et conviviales ont pris une autre forme, celle d’échanges par mails.
Les lectrices passionnées du Club de lecture nous ont confié leurs lectures "Coups de coeur". Nous les partageons avec vous...
Merci à elles d’avoir continué à faire vivre le « Club de lecture » de Kervenanec autrement

Les petits de décembre / Kaouther ADIMI. - Seuil (Fiction & Cie)

Résumé :

C'est un terrain vague, au milieu d'un lotissement de maisons pour l'essentiel réservées à des militaires. Au fil des ans, les enfants du quartier en ont fait leur fief. Ils y jouent au football, la tête pleine de leurs rêves de gloire. Nous sommes en 2016, à Dely Brahim, une petite commune de l'ouest d'Alger, dans la cité dite du 11-Décembre. La vie est harmonieuse, malgré les jours de pluie qui transforment le terrain en surface boueuse, à peine praticable. Mais tout se dérègle quand deux généraux débarquent un matin, plans de construction à la main. Ils veulent venir s'installer là, dans de belles villas déjà dessinées. La parcelle leur appartient. C'est du moins ce que disent des papiers " officiels ". Avec l'innocence de leurs convictions et la certitude de leurs droits, les enfants s'en prennent directement aux deux généraux, qu'ils molestent. Bientôt, une résistance s'organise, menée par Inès, Jamyl et Mahdi. Au contraire des parents, craintifs et résignés, cette jeunesse s'insurge et refuse de plier. La tension monte, et la machine du régime se grippe. A travers l'histoire d'un terrain vague, Kaouther Adimi explore la société algérienne d'aujourd'hui, avec ses duperies, sa corruption, ses abus de pouvoir, mais aussi ses espérances.

Avis de Patricia :

C'est l'histoire d'un soulèvement populaire organisé par les enfants du quartier, face aux généraux qui ont pointé leurs armes. Les enfants résistent courageux. C'est aussi le récit de l'Algérie des 50 dernières années, depuis l'indépendance.

Voir la disponibilité du document : ICI

Oublier Klara / Isabelle AUTISSIER. - Stock (Bleue)

Résumé :


Mourmansk, au Nord du cercle polaire. Sur son lit d'hôpital, Rubin se sait condamné. Seule une énigme le maintient en vie : alors qu'il n'était qu'un enfant, Klara, sa mère, chercheuse scientifique à l'époque de Staline, a été arrêtée sous ses yeux. Qu'est-elle devenue ? L'absence de Klara, la blessure ressentie enfant ont fait de lui un homme rude. Avec lui-même. Avec son fils Iouri. Le père devient patron de chalutier, mutique. Le fils aura les oiseaux pour compagnons et la fuite pour horizon. Iouri s'exile en Amérique, tournant la page d'une enfance meurtrie. Mais à l'appel de son père, Iouri, désormais adulte, répond présent : ne pas oublier Klara ! Lutter contre l'Histoire, lutter contre un silence. Quel est le secret de Klara ? Peut-on conjurer le passé ? Dans son enquête, Iouri découvrira une vérité essentielle qui unit leurs destins. Oublier Klara est une magnifique aventure humaine, traversé par une nature sauvage.


Avis de Pascale :

Une incroyable histoire que nous offre ici Isabelle Autissier, servie par une très belle écriture forte et sensible à la fois.

 

Voir la disponibilité du document : ICI

La brodeuse de Winchester / Tracy CHEVALIER. - Editions de la Table Ronde (Quai Voltaire)

Résumé :

Winchester, 1932. Violet Speedwell, dactylo de trente-huit ans, fait partie de ces millions de femmes restées célibataires depuis que la guerre a décimé toute une génération de fiancés potentiels. "Femme excédentaire", voilà l'étiquette qu'elle ne se résigne pas à porter, à une époque où la vie des femmes est strictement régentée. En quittant une mère acariâtre, Violet espérait prendre son envol, mais son maigre salaire lui permet peu de plaisirs et son célibat lui attire plus de mépris que d'amis. Le jour où elle assiste à un curieux office à la cathédrale, elle est loin de se douter que c'est au sein d'un cercle de brodeuses en apparence austère - fondé par la véritable Louisa Pesel - qu'elle trouvera le soutien et la créativité qui lui manquent. En se liant d'amitié avec l'audacieuse Gilda, Violet découvre aussi que la cathédrale abrite un tout autre cercle, masculin cette fois, dont Arthur, sonneur de cloches, semble disposé à lui dévoiler les coulisses. A la radio, on annonce l'arrivée d'un certain Hitler à la tête de l'Allemagne.


Avis de Yolande :

Jamais déçue par cette auteure. Ici une belle ode à la liberté et à l’art inspirée de la vie de Louisa Pesel. Un roman qui fait du bien !

Voir la disponibilité du document : ICI

jours les forêts / Sandrine COLLETTE. - A Vue d’oeil (Collection 16)

Résumé :


Corentin, personne n'en voulait. Son enfance est une errance. Jusqu'au jour où sa mère l'abandonne à la vieille Augustine. Au creux de la vallée des Forêts, territoire hostile où habite l'aïeule, une vie recommence. Ses études le propulsent à la grande ville. Mais autour de lui, le monde brûle. La chaleur assèche la terre. Quelque chose se prépare. Une nuit tout implose, Corentin survit miraculeusement, caché dans des catacombes. A la surface, tout est dévasté. Humains ou bêtes : il ne reste rien. Guidé par l'espoir insensé de retrouver Augustine, il prend le long chemin des Forêts...


Avis de Josiane :

J’ai retrouvé l’horreur que cette écrivaine nous décrit dans chacun de ses livres et malgré tout une lueur d’espoir pointe au fil des lignes. Je l’ai lu pendant la pandémie et il m’est apparu prémonitoire.

Voir la disponibilité du document : ICI

Les Victorieuses / Laëtitia COLOMBANI. - Grasset

Résumé :


A 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d'avocate : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle craque, s'effondre. C'est la dépression, le burn-out. Pour l'aider à reprendre pied, son médecin lui conseille de se tourner vers le bénévolat. Peu convaincue, Solène tombe sur une petite annonce qui éveille sa curiosité : " cherche volontaire pour mission d'écrivain public " . Elle décide d'y répondre. Envoyée dans un foyer pour femmes en difficulté, elle ne tarde pas à déchanter. Dans le vaste Palais de la Femme, elle a du mal à trouver ses marques. Les résidentes se montrent distantes, méfiantes, insaisissables. A la faveur d'une tasse de thé, d'une lettre à la Reine Elizabeth ou d'un cours de zumba, Solène découvre des personnalités singulières, venues du monde entier. Auprès de Binta, Sumeya, Cynthia, Iris, Salma, Viviane, La Renée et les autres, elle va peu à peu gagner sa place, et se révéler étonnamment vivante. Elle va aussi comprendre le sens de sa vocation : l'écriture. Près d'un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Cheffe de l'Armée du Salut en France, elle rêve d'offrir un toit à toutes les exclues de la société. Elle se lance dans un projet fou : leur construire un Palais. Le Palais de la Femme existe. Laetitia Colombani nous invite à y entrer pour découvrir ses habitantes, leurs drames et leur misère, mais aussi leurs passions, leur puissance de vie, leur générosité.


Avis de Yolande :

Laetitia Colombani nous raconte l’origine de l’Armée du Salut en France et la poignante histoire du « Palais » à Paris dédiée aux femmes en situation de détresse, havre de paix que nous devons à une infatigable combattante Blanche Peyron. C’est une belle découverte pour moi qui ne connaissais pas l’historique de l’implantation de cette institution et ce lieu de vie extraordinaire.
Lu et apprécié également par Nadia.

Voir la disponibilité du document : ICI

Dernier arrêt avant l’automne / René FREGNI. - Gallimard (Blanche)

Résumé :

Le narrateur, écrivain, a trouvé un travail idéal dans un village de Provence : gardien d'un monastère inhabité, niché dans les collines. Il s'y installe avec pour seule compagnie un petit chat nommé Solex. Un soir, en débroussaillant l'ancien cimetière des moines, il déterre une jambe humaine fraîchement inhumée. Mais quand il revient avec les gendarmes, la jambe a disparu... Qui a été tué ? Et par qui ? L'enquête mènera, par des chemins détournés, à des vérités inattendues. Entre-temps, nous aurons traversé les paysages de l'arrière-pays provençal, peints avec sensualité par René Frégni. Sa langue forte et lumineuse communique son émerveillement face à toutes les formes de vie et de plaisir. L'intrigue policière souligne l'âpreté de ces forêts et vallons sauvages et donne tout son rythme au récit, jusqu'au dénouement.

Avis de Nadia :

Un auteur qui utilise la langue de Molière avec beaucoup de poésie et de fluidité, usant du mot juste, rythmant ses phrases comme une partition musicale. Tout dans ce roman invite le lecteur à suivre les pas et les pensées du narrateur : l’intrigue, la nature sublimée, les personnages…Une découverte à faire partager.

Voir la disponibilité du document : ICI

Au nom du bien / Jake Hinkson. - Gallmeister (Americana)

Résumé :


Pasteur respecté d'une petite ville de l'Arkansas, Richard Weatherford n'en est pas moins simple mortel, avec ses secrets et ses faiblesses. Car Richard a fauté avec un jeune homme, Gary. Alors le coup de fil qu'il reçoit à cinq heures du matin ne présage rien de bon : le silence de Gary lui coûtera 30 000$, sinon Richard devra dire adieu à sa réputation et - surtout - à sa femme Penny et à leurs cinq enfants qui jamais ne supporteront un tel scandale. Prêt à tout pour empêcher son monde de s'effondrer, le pasteur n'a que quelques heures pour tisser une immense toile de mensonges où piéger son entourage. Mais c'est tout le charme des petites villes : même si leurs habitants prennent des directions différentes, leurs chemins finissent toujours par se croiser... inéluctablement. Avec sa vision au vitriol d'une Amérique rigoriste et hypocrite qui s'apprête à élire Donald Trump, Jake Hinkson dépeint un monde où le bien et le mal sont interchangeables, tant que les apparences sont sauves.


Avis de Nadia :


Avec ce roman aux accents de « tragédie grecque », aux personnages complexes, Jake Hinkson aborde des thèmes puissants : la famille, le couple , la sexualité , la politique , la religion , les problèmes existentiels…Il évoque, dans une langue fluide et une histoire resserrée,  une Amérique profonde engoncée dans ses certitudes, ses mensonges, ses non-dits où les apparences comptent plus que la vérité.  Un roman noir grinçant et percutant sur les failles de l’âme humaine.

Voir la disponibilité du document : ICI

La dame de Reykjavik / Ragnar Jonasson, - Editions de La Martinière (Littérature)

Résumé :


Hulda a tout donné à sa carrière. Mais en faisant toujours cavalier seul. Elle a beau être une des meilleures enquêtrices du poste de police de Reykjavik, à soixante-quatre ans, sa direction la pousse vers la sortie. La perspective de la retraite l'affole. Tout ce temps et cette solitude qui s'offrent à elle, c'est la porte ouverte aux vieux démons et aux secrets tragiques qu'elle refoule depuis toujours. Et ses échappées dans la magnificence des paysages islandais, pour respirer à plein poumons la sauvagerie de son île, ne suffiront plus, cette fois. Alors, comme une dernière faveur, elle demande à son patron de rouvrir une affaire non résolue. Elle n'a que quinze jours devant elle. Mais l'enquête sur la mort d'Elena, une jeune russe demandeuse d'asile, bâclée par un de ses collègues, va s'avérer bien plus complexe et risquée que prévu. Hulda a-t-elle vraiment pesé tous les risques ?


Avis de Pascale :

Un polar nordique qui accroche le lecteur dès les premières pages. Et le dénouement est des plus inattendus …
Lu et apprécié également par Nadia.

Voir la disponibilité du document : ICI

Voir aussi la suite : L'Ile au secret.

Lorient en noir et blanc / Jean-Yves Le Lan. - Editions Sutton

Résumé :

Beau-livre illustré d'environ 200 photographies exceptionnelles datant de la fin du XIXe siècle et du XXe siècle. Au fil des pages, plusieurs thématiques sont abordées, mettant en avant le Lorient disparu et le Lorient reconstruit : des vues générales et des scènes de rue, l'activité commerciale, les transports, les fêtes, les loisirs et les sports, les édifices et les établissements religieux, l'activité maritime : l'arsenal et la marine, le port de pêche, le port de commerce, l'armée et pour conclure la destruction de la ville et sa reconstruction.


Avis d’Andrée :

Découverte de Lorient par des photographies exceptionnelles dont la plupart n’ont jamais été publiées, qui proviennent des archives de la ville et classées par thématiques.

Voir la disponibilité du document : ICI

http://catalogue.lorient.fr/client/fr_FR/default/search/detailnonmodal/ent:$002f$002fSD_ILS$002f0$002fSD_ILS:350395/one

Le bal des folles / Victoria Mas. - Albin Michel

Résumé :

Prix Renaudot des Lycéens 2019 Sélection Les 30 meilleurs livres de l'année 2019 du magazine Le Point Sélection Les 100 livres de l'année 2019 du magazine Lire Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles. Le temps d'une soirée, le Tout-Paris s'encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles - d'un côté les idiotes et les épileptiques ; de l'autre les hystériques, les folles et les maniaques - ce bal est en réalité l'une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.


Avis de Patricia :

Récit sur les femmes internées à la Pitié Salpêtrière au 19 ème siècle. Expérimentation du docteur Charcot. Y est décrit le pouvoir des hommes sur la vie des femmes… Les méprisaient-ils ou les redoutaient-ils ?


Avis de Pascale :

Écriture percutante. En tant que femme on ne peut que se sentir concernée.


Lu et apprécié également par Nadia

Voir la disponibilité du document : ICI

Avant que j’oublie / Anne Pauly. - Editions Verdier (Chaoïd)

Résumé :

Il y a d'un côté le colosse unijambiste et alcoolique, et tout ce qui va avec : violence conjugale, comportement irrationnel, tragi-comédie du quotidien, un "gros déglingo", dit sa fille, un vrai punk avant l'heure. Il y a de l'autre le lecteur autodidacte de spiritualité orientale, à la sensibilité artistique empêchée, déposant chaque soir un tendre baiser sur le portrait pixellisé de feu son épouse. Mon père, dit sa fille, qu'elle seule semble voir sous les apparences du premier. Il y a enfin une maison, à Carrières-sous-Poissy, et un monde anciennement rural et ouvrier. De cette maison il faut bien faire quelque chose, à la mort de ce père Janus. Capharnaüm invraisemblable, caverne d'Ali-Baba, la maison délabrée devient un réseau infini de signes et de souvenirs pour sa fille, la narratrice, qui décide de trier méthodiquement ses affaires. Et puis, un jour, comme venue du passé et parlant d'outre-tombe, une lettre arrive qui dit toute la vérité sur ce père aimé auquel, malgré la distance sociale, sa fille ressemble tant.


Avis de Josiane :


Un frère et une sœur, après la mort de leur père vivent le deuil différemment. Anne voudrait encore être auprès de ce père aussi dingue qu’attachant. Anne Pauly trouve les mots justes pour exprimer sa joie, ses peines. « Chacun se tient en vie selon ses moyens ».

Voir la disponibilité du document : ICI

Une étincelle de vie / Jodi Picoult. - Actes Sud

Résumé :


Alors qu'il célèbre son quarantième anniversaire au poste de police, Hugh McElroy, un négociateur de crise, est appelé sur le site d'une prise d'otages. Une heure plus tôt, un homme armé a fait irruption dans une clinique et a ouvert le feu, faisant plusieurs victimes. Il devient vite évident que le forcené a délibérément ciblé le dernier établissement de santé du Mississippi qui pratique l'avortement. La situation s'avère délicate ; elle devient cauchemardesque quand Hugh apprend que sa fille unique âgée de quinze ans se trouve à l'intérieur du bâtiment. Mais que fait-elle là ? Dans le Nord de l'Etat, une adolescente se réveille dans un lit d'hôpital. Un policier en faction garde l'entrée de sa chambre et une avocate se tient à son chevet. Beth a dix-sept ans et ne comprend pas ce qu'il lui arrive. Ayant dépassé le délai légal, elle a avorté par ses propres moyens en commandant des médicaments sur Internet. Hospitalisée à la suite d'une hémorragie, elle apprend quelques heures plus tard sa mise en examen. Pourrait-elle être condamnée pour meurtre ? La question de l'avortement, plus que jamais sensible aux Etats-Unis, est au coeur du nouveau livre de Jodi Picoult. A travers le destin d'une poignée d'hommes et de femmes aux origines et opinions diverses, réunis au cours d'une journée fatidique, l'auteure de Mille petits riens (Actes Sud, 2018) poursuit son exploration des tabous de l'Amérique dans un roman haletant, riche en rebondissements.

Avis de Pascale :

Je ne m’en lasse pas, l’écriture de Jodi Picoult m’enchante réellement. Un vrai coup de cœur.

 

 

 

Voir la disponibilité du document : ICI

En vieillissant les hommes pleurent / Jean-Luc Seigle. - A Vue d’Oeil (16-17)

Résumé :

9 juillet 1961. Dès le lever du jour, il fait déjà une chaleur à crever. Albert est ouvrier chez Michelin. Suzanne coud ses robes elle-même. Gilles, leur cadet, se passionne pour un roman de Balzac. Ce jour-là, la télévision fait son entrée dans la famille Chassaing. Tous attendent de voir Henri, le fils aîné, dans le reportage sur la guerre d'Algérie diffusé le soir même. Pour Albert, c'est le monde qui bascule. Saura-t-il y trouver sa place ? Réflexion sur la modernité et le passage à la société de consommation.


Avis de Patricia :

Un récit sur les années 60, avec le souvenir pour le père de la Ligne Maginot, la guerre d'Algérie et ses mensonges, l'arrivée du moderne à la maison. Mais aussi le remembrement et l'inquiétude des paysans. Un père émouvant, touchant, mais qui n'a pas réussi à trouver sa place dans ce monde qui bouge !


Lu et apprécié également par Pascale.

Voir la disponibilité du document : ICI

Le don de la pluie / Twan Eng Tan. - J’ai lu

Résumé :

Etat de Penang, Malaisie, 1939. Philip, un adolescent d'origine anglo-chinoise, rencontre Endo, un diplomate nippon qui lui enseigne l'art de l'aïkido et avec qui il crée un lien puissant. Alors que la guerre menace et que les Japonais envahissent le pays, le jeune homme se retrouve déchiré entre son amitié pour son nouveau maitre et sa loyauté envers sa famille et son pays. Tour à tour roman d'espionnage et d'apprentissage, Le don de la pluie est un livre remarquable sur la guerre, l'amitié, la liberté et l'obéissance, qui nous fait voyager à travers les temples magiques et les forêts de la Malaisie.


Avis d’Andrée :


Impossible de résumer ce roman en quelques mots, c’est tout simplement un livre magnifique.

Voir la disponibilité du document : ICI

L’axe du loup. De la Sibérie à l’Inde, sur les pas des évadés du Goulag / Sylvain Tesson. - Robert Laffont

Résumé :


Pendant huit mois, Sylvain Tesson a refait le long voyage de la Sibérie au golfe du Bengale qu'effectuaient naguère les évadés du Goulag. Pour rendre hommage à ceux dont la soif de liberté a triomphé des obstacles les plus grands, seul, il a franchi les taïgas, la steppe mongole, le désert de Gobi, les Hauts Plateaux tibétains, la chaîne himalayenne, la forêt humide jusqu'à la montagne de Darjeeling. À pied, à cheval, en vélo, sur six mille kilomètres, il a connu ce qu'il a cherché de plein gré : le froid, la faim, la solitude extrême. La splendeur de la haute Asie l'a récompensé, comme les mots d'une très ancienne déportée heureuse de se confier à lui : " On a le droit de se souvenir. "


Avis d’Andrée :

6000km, 8 mois de voyage, le froid, la faim, la solitude extrême. Un récit authentique et émouvant, humour, ironie des situations cocasses parfois. Sylvain Tesson est un très bon conteur et embarque son lecteur dans son voyage.
Du même auteur, Andrée vous invite à vous plonger dans le récit « Dans les forêts de Sibérie ». « Un récit littéraire, poétique, philosophique, écologique, sociologique et humaniste. Et beaucoup de vodka ! »

Voir la disponibilité du document : ICI

Les choses humaines / Karine Tuil. - Libra Diffusio (Livres en gros caractères)

Résumé :

Les Farel forment un couple de pouvoir. Jean est un célèbre journaliste politique français ; son épouse Claire est connue pour ses engagements féministes. Ensemble, ils ont un fils, étudiant dans une prestigieuse université américaine. Tout semble leur réussir. Mais une accusation de viol va faire vaciller cette parfaite construction sociale.


Avis de Yolande :

Dans ce roman, l’auteur aborde le sexe et les impulsions sauvages, plus particulièrement le viol. Nous assistons à la mécanique impitoyable de la machine judiciaire. Très instructif.

Voir la disponibilité du document : ICI

Les gratitudes / Delphine de Vigan. - Jean-Claude Lattès

Résumé :

" Je suis orthophoniste. Je travaille avec les mots et avec le silence. Les non-dits. Je travaille avec la honte, le secret, les regrets. Je travaille avec l'absence, les souvenirs disparus, et ceux qui ressurgissent, au détour d'un prénom, d'une image, d'un mot. Je travaille avec les douleurs d'hier et celles d'aujourd'hui. Les confidences. Et la peur de mourir. Cela fait partie de mon métier. Mais ce qui continue de m'étonner, ce qui me sidère même, ce qui encore aujourd'hui, après plus de dix ans de pratique, me coupe parfois littéralement le souffle, c'est la pérennité des douleurs d'enfance. Une empreinte ardente, incandescente, malgré les années. Qui ne s'efface pas. " Michka est en train de perdre peu à peu l'usage de la parole. Autour d'elles, deux personnes se retrouvent : Marie, une jeune femme dont elle est très proche, et Jérôme, l'orthophoniste chargé de la suivre.

Avis de Patricia :

Lecture pleine d'émotion, de tendresse et de bienveillance. Personnages attachants et pleins d'humilité.

Voir la disponibilité du document : ICI

 

Toutes les sélections