Viva il cinema italiano !

Samedi 24 octobre à 14 h - Auditorium Médiathèque François Mitterrand

Viva il cinema italiano !

L'Italie, dès la naissance du cinématographe des frères Lumière, a largement contribué à l'essor du 7e art et si le cinéma transalpin (comme d'autres) a connu dans les années 80 une période de crise, il revient désormais au premier plan.

Ce nouveau rendez-vous avec le cinéma italien présente en parallèle deux films (en version originale) de réalisateurs de générations différentes mais un seul thème ; deux regards donc, les créations d'aujourd'hui faisant écho à celles d'hier pour mieux nous rapprocher du cinéma et de l'Italie.

Trois séances sur l’année en partenariat avec l'association Italia Morbihan.

Le pigeon / I soliti ignoti

Un film de Mario Monicelli (1958 ; 90 min)

Peppe, boxeur raté, s'accuse à la place de Cosimo, petit caïd de banlieue, pour le remplacer derrière les barreaux. Cosimo lui révèle les détails d'un projet de cambriolage infaillible que Peppe va finalement reprendre à son compte, s'entourant d'une équipe de petits malfrats sans envergure.
Avec un casting prestigieux et sur une toile de fond populaire, “Le pigeon” est emblématique de la “comédie à l'italienne”, période marquante du cinéma transalpin d'après-guerre qui, après la période néoréaliste, marie humour, ironie et drame.

 

 

Les nouveaux monstres / I nuovi mostri

Un film de Risi, Scola, Monicelli (1977)

Le film à sketches  est un genre cinématographique qui, en Europe,  a connu son heure de gloire avec la comédie à l'italienne des années 1950 et 1960.
Suite du film “Les Monstres”, réalisé en 1963 par Dino Risi, le trio de réalisateurs dénonce en douze tableaux toutes les formes d’hypocrisie et de bassesse humaine mais n’oublie  pas de rendre un émouvant hommage aux saltimbanques et aux artistes du rire.